Le village d’Énampore est situé au Sénégal, en Basse Casamance, entre Ziguinchor et Oussouye. Il se trouve au cœur du Mof Awi l’ancien royaume du Bandial.

L'appellation de "royaume" pour Enampore ne correspond pas à un pouvoir étatique, mais a une origine traditionnelle. Le royaume est donc tant le fruit d'un héritage que de la volonté de persistance et de transmission de coutumes et d'une culture particulières.


Sur le plan administratif c'est le chef-lieu de la communauté rurale d'Enampore, dans l'arrondissement de Nyassia, le département de Ziguinchor et la région de Ziguinchor.

Énampore est situé au cœur d’une forêt dense, constituée pour l’essentiel de fromagers, rôniers et baobabs, mais la mangrove à palétuviers est toujours proche.

Des bois sacrés abritent le site royal du royaume d’Affilédio.

La population, environ 500 personnes pour ce qui est du village même d'Enampore, est diola. On parle encore quelques fois l’ancienne langue du Bandial, devenue rare.

Rizière à Enampore

 

 

 

Les ressources sont principalement la culture traditionnelle du riz, le mil, les légumes.

 

 

 

Le vin de palme

 

 

 

 

 

Le vin de palme est récolté par les hommes.


 

 Huitres

 

La pêche au diapang et le ramassage des huîtres restent des activités traditionnelles.

 

 

 Pêche au diapang

 

 

 

 

 

Case impluvium

 

 

L’architecture typique de la maison à impluvium est un patrimoine reconnu présentant un grand intérêt.

 

 Charpente

 

 

 

Maison à impluvium

 

 

Le tisserand

 

 

 

 

L’artisanat est représenté par la vannerie, la sculpture sur bois, la poterie, le tissage et la teinture traditionnelle de pagnes.

 

 

 

 

La culture diola est caractérisée par l’égalité entre hommes et femmes, l’individualisme, la solidarité discrète et la valeur travail.


Religion traditionnelle

Les Diolas croient en un seul Dieu créateur : Atemit, puissance invisible à l'origine de toute chose.

Comme dans toutes les religions africaines, les ancêtres de la communauté servent d'intermédiaires entre Dieu et les hommes, entre le monde visible et le monde invisible.

Pour le Diola, les esprits jouent également un rôle dans l'ordre de la nature et leur relation avec Dieu. Chaque élément de la création ayant une essence divine, protégé par des esprits (Boechin), pour le Diola, le respect de la nature et de la vie est primordial.

Un génie
         

Le Diola est remarquablement respectueux des principes inscrits dans sa vie religieuse, dans sa conduite, dans son histoire, dans la nature et dans son travail. La religion régit toute la vie du Diola.

Les cérémonies religieuses sont nombreuses et elles sont accompagnées de prières, de sacrifices ou d'offrandes, pour évoquer les ancêtres, les Boechin, permettant d'atteindre Atemit et les bienfaisances de sa création.

Les cérémonies de l'initiation, liées aux diverses étapes de la vie, ont pour but de faire découvrir à l'homme ou à la femme Diola, les enseignements ésotériques. Les femmes et les hommes sont initiés séparément, ils ont leur propre Bois sacré (lieu de l'initiation).

L'homme s'abandonne à la justice divine, ce qui explique le refus de la domination de l'homme par son semblable.

Les conflits entre les Diolas et les pouvoirs administratifs du Sénégal depuis l'indépendance sont l'expression d'une volonté de conserver la tradition, la liberté culturelle et l'identité ou le développement économique, social et culturel.

Bon nombre de Diolas se sont convertis au christianisme, une religion introduite et propagée par les colons européens. La religion traditionnelle (d'origne Ajamat ou Joola) est de moins en moins pratiquée, ou elle subsiste sous forme de syncrétisme surtout avec le christianisme. De nombreux Diolas, se sont également convertis à l'islam. Il reste quand même un faible pourcentage de Diolas qui pratiquent uniquement la religion traditionnelle Ajamat, ils luttent pour préserver leur religion monothéiste.

















(cet extrait de carte est © au-senegal.com)
Lien vers une carte

(plus d'infos: cliquer ici)

Nouvelles

  • Village d'Eloubalire - réunion du 26/03/2018

    LES AMIS DU ROYAUME D’ÉNAMPORE

    CR DE LA RÉUNION DE TRAVAIL AVEC LES VILLAGEOIS D’ELOUBALIRE DU 26 MARS 2018

    Cadre général de la démarche : l’association « les amis du Royaume d’Énampore » a pour objectif de soutenir des actions portant sur l’accès à l’éducation, le soutien aux situations de grande précarité, l’amélioration du cadre de vie.

    Éloubalire, bien que administrativement dépendant d’Oussouye, est traditionnellement rattaché à l’ancien Royaume d’Énampore.

    L’association ARE, après en avoir discuté, a ciblé une aide prioritaire aux deux villages d’Éloubalire et de Bandial, particulièrement démunis.

    1 – ACCÈS À L’EAU

    Lire la suite...  
  • ARE Limoux - réunion du 31/05/2018

    LES AMIS DU ROYAUME D ENAMPORE

    Réunion du jeudi 31 mai 2018 à Limoux

    Présents : J.C. / A.D. / J.L. / S.P. / J.C. / A.M.

    Objectif de la réunion :
    • Informer sur l’avancement du projet
    • Comment le financer ?

    SP fait le point sur l’association « les amis du royaume d’Enampore » - création, développements...

    Les objectifs à court terme :
    • Financer le petit matériel comme cahiers, crayons, stylos, gommes... pour la rentrée des écoles les plus en difficultés, Éloubalire et Bandial.
    • Financer du matériel scolaire au collège d’Énampore

    Lire la suite...  
  • Village de Bandial - réunion du 27/03/2018

    LES AMIS DU ROYAUME D’ÉNAMPORE

    CR DE LA RÉUNION DE TRAVAIL AVEC LES VILLAGEOIS DE BANDIAL DU 27 MARS 2018

    Cadre général de la démarche : l’association « les amis du Royaume d’Énampore » a pour objectif de soutenir des actions portant sur l’accès à l’éducation, le soutien aux situations de grande précarité, l’amélioration du cadre de vie.

    L’association ARE, après en avoir discuté, a ciblé une aide prioritaire aux deux villages d’Éloubalire et de Bandial, particulièrement démunis.

    Lire la suite...  
  • Village d'Eloubalire - réunion de travail du 26/03/2018

    LES AMIS DU ROYAUME D’ÉNAMPORE

    CR DE LA RÉUNION DE TRAVAIL AVEC LES VILLAGEOIS D’ELOUBALIRE DU 26 MARS 2018

    Cadre général de la démarche : l’association « les amis du Royaume d’Énampore » a pour objectif de soutenir des actions portant sur l’accès à l’éducation, le soutien aux situations de grande précarité, l’amélioration du cadre de vie.

    Éloubalire, bien que administrativement dépendant d’Oussouye, est traditionnellement rattaché à l’ancien Royaume d’Énampore.

    L’association ARE, après en avoir discuté, a ciblé une aide prioritaire aux deux villages d’Éloubalire et de Bandial, qui sont particulièrement démunis.

    2 – ACCÈS À L’ÉLECTRICITÉ :

    Lire la suite...